UN LOIRÉTAIN PASSIONNÉ D’INFORMATIQUE

Maxime DION a créé l’entreprise GUILTEK en mars 2020 à Olivet, avec la volonté de remettre l’humain au sein de l’informatique. Son goût du relationnel et ses nombreuses expériences lui permettent aujourd’hui de trouver une solution viable pour chaque nouveau client qu’il rencontre.

Après avoir grandit sur la commune de Sandillon, sa passion pour l’informatique et les nouvelles technologies le mènent à la faculté des Sciences à Orléans où il entre dans un Master des Méthodes Informatiques Appliquées à la Gestion des Entreprises (MIAGE, sélectionné par Challenges comme un des 5 Master à suivre en 2017). Il crée sa première boite à 19 ans puis quelques temps plus tard devient président de la Fédération Nationale de sa formation “MIAGE CONNEXION” alliant ainsi sa passion, son fort esprit entrepreneurial et le relationnel qu’il souhaite encore aujourd’hui central dans son activité.

Après ses études, Maxime débute en tant que salarié dans le secteur informatique en ESN et peut ainsi développer des compétences et connaissances dans de nombreux domaines qui y sont liés. Grâce à cela, lui et ses collaborateurs peuvent aujourd’hui aborder de nombreux sujets et répondre aux besoins de tous.

Développeur, communicant, manager, technicien supérieur… Maxime est un véritable touche-à-tout, que ce soit dans le monde professionnel ou personnel, dont les passions sont aussi diverses que nombreuses (pratique de plusieurs instruments de musique, cinéma, moto, jeux vidéo…).

Au sein de Guiltek, le jeune gérant doit aujourd’hui faire preuve de cette même polyvalence. Il assume ainsi la casquette de manager et de commercial qui aime aller à la rencontre de nouveaux clients ; tout en continuant de pratiquer son corps de métier au travers de diverses missions comme la gestion de projet, l’expertise réseau ou encore l’architecture logiciel.

« Cette polyvalence se ressent notamment sur la pluralité des projets du groupe Equip’Jardin réalisé par notre équipe depuis décembre 2020 ».

« TRAVAILLER SERIEUSEMENT SANS TROP SE PRENDRE AU SERIEUX »

Voilà comment Maxime voit le travail au sein de GUILTEK, accompagné de son équipe de 6 salariés. Si la rigueur et le professionnalisme sont primordiaux, il met un point d’honneur à veiller au bien-être de tous et toutes au sein de l’équipe.

C’est pourquoi il souhaite donner sa chance à tout le monde en accueillant régulièrement des stagiaires et contrats d’alternance et ne recrute pas tant sur le savoir-faire que sur le savoir-être. Ainsi, il peut former ses futurs collaborateurs pour une potentielle embauche par la suite.

Avec son esprit de camaraderie, bon vivant et de partage, il préfère travailler avec des personnes qu’il apprécie et qui s’apprécient afin de jouir d’une intelligence collective, complémentaire, qui selon lui permet d’aller toujours plus loin, dans le respect et la bonne entente. C’est ainsi qu’il approfondit chaque jour ses connaissances et peut déléguer une tâche à son équipe en la sachant entre de bonnes mains tout en suivant le processus de A à Z.

ET DANS DIX ANS ?

Si les enjeux de l’informatique durant la crise sanitaire ont permis un développement rapide de l’entreprise, Maxime souhaite conserver cette taille humaine qui est, selon lui, un des points forts de GUILTEK.

Ce n’est pas pour autant qu’il ne projette pas de s’agrandir dans le temps en conservant toujours cet esprit de guilde de personnes spécialisées dans la tech. Il envisage donc, dans quelques années, de spécialiser des équipes tout en conservant des pôles à taille humaine. L’esprit d’équipe et l’intelligence collective seront ainsi conservés tout en développant son activité, pourquoi pas au niveau national.